Première partie : qu’est-ce que le design thinking ?

Le design thinking est une méthode créative qui permet de mettre en place des services innovants dans les structures culturelles et les organisations en général.
Considéré à la fois comme une méthode et une façon de penser, le design thinking repose sur un processus de conception centré sur les besoins des utilisateurs.

C’est dans les années 90 que le design thinking fait son apparition. En 1987, Peter Rowe publie son ouvrage «Design Thinking» aux presses du MIT, puis en 1991 David Kelley fonde l’agence de design IDEO, où le décloisonnement, le dynamisme et la remise en question sont les maîtres-mots du «design thinking».

Si le design thinking suscite un tel engouement presque 30 ans après la sortie du livre fondateur de Peter Rowe, c’est parce que l’expérience domine de plus en plus l’économie. Les utilisateurs, au-delà d’un produit ou un service, recherche une expérience unique, forte, nouvelle, en adéquation avec ses attentes.

Processus de design thinking :
Il n’existe pas de recette miracle à suivre garantissant le succès d’un projet. La méthode du design thinking permet néanmoins une démarche innovante pour aboutir de manière efficace et rapide à l’achèvement d’une offre ou d’un service.

Deuxième partie : le design thinking appliqué au secteur culturel.

Pour penser les structures culturelles de demain sans perdre l’exigence artistique et les missions de diffusion qui sont les nôtres, le design thinking s’avère être une méthode innovante permettant de décloisonner les modes de pensée et commencer à réinterroger nos pratiques.

Exemple : vous souhaitez étoffer votre offre d’abonnement et répondre à la problématique de la sortie en famille.

1. La définition : problématique : comment répondre à cette problématique et comment l’implémenter sur votre site internet ?

2. La recherche : identifier les cas d’usages et points de friction : quelles sont les attentes et habitudes de vos publics sur les sorties en famille et quels sont leurs principaux freins ?

3. L’idéation : proposer des idées : chacun propose des idées dans l’objectif de créer une offre ou un package dédié aux sorties en familles, tout en matérialisant une idée pour valoriser cette offre sur votre site.

4. Le prototypage : prototypage : grâce à toutes les idées, vous êtes en mesure de créer différents prototypes « offre famille » et d’imaginer comment, à travers votre billetterie et sur votre site, valoriser cette offre.

5. La sélection : une première sélection de prototypes est ensuite effectuée en interne, par vos équipes.

6. Implémentation : réalisation d’un premier cahier des charges et constitution d’un échantillon d’utilisateurs pour tester l’offre.

7. Test et apprentissage : présentation de l’offre famille à votre échantillon :
– est-ce que l’offre leur semble attractive ? Serait-ils prêts à la tester ?
– est-ce que l’offre est suffisamment mise en avant sur votre site ? Le parcours d’achat à travers votre billetterie en ligne est-il ergonomique ?

Suite à ces tests et aux différents retours, vous êtes en mesure d’améliorer l’offre et sa diffusion grâce aux retours de vos publics.

Bénéfices pour votre structure :
Les avantages du design thinking sont multiples. Les structures qui pratiquent cette méthode de travail sont beaucoup plus créatives et ont toujours un temps d’avance pour innover plus facilement.

 

  • Créer une cohésion d’équipe forte au sein des structures.
    Nous constatons qu’au sein des structures, le numérique commence à avoir des conséquence sur l’organisation, créant de la porosité entre des services qui étaient alors distincts. Le design thinking renforce cette dynamique et offre la possibilité de travailler de manière transversale, responsabilise les équipes et valorise leur travail.
  • Développer un mode de management innovant.
    Encourager vos équipes à la créativité et aux échanges est un mode de management innovant qui permet de dépasser rationalité et idées reçues. Vos équipes sont pleinement investies et la peur du jugement ou du mal faire s’estompe.
  • Anticiper les attentes et besoins des publics.
    Être à l’écoute des publics et être ouvert sur les mutations de l’environnement permet d’anticiper les attentes et besoins des publics et de fait, de s’adapter plus facilement. Le design thinking permet une remise en question permanente et permet de générer plus rapidement des idées nouvelles.

 

Bénéfices pour les publics :

Nos publics évoluent dans un environnement où la satisfaction des besoins est quasi immédiate. Ils sont de plus en plus exigeants et attendent de nous, structures culturelles, une expérience riche et immersive.  

Le design thinking a un impact positifs auprès de nos publics :

  • Créer une relation privilégiée avec ses publics
    Impliquer et consulter les publics dans la conception des offres et services permet de les intégrer pleinement aux réflexions et de fait, de valoriser leur expérience et leur désir. Cette méthode peut également servir de point de contact avec les moins de 30 ans, public volatile dans nos structures.
  • Générer de la satisfaction
    Consulter et écouter ses publics pour concevoir une offre qui répond à un besoin identifié, génère de la satisfaction.
  • Simplifier le parcours spectateur
    Écouter vos publics ils vous diront ce qu’ils attendent”.
    Comment vos publics réservent-ils en ligne ? À quel moment et quels obstacles rencontrent-ils ? Quelles informations recherchent-ils sur votre site ? Toutes ces questions vous permettront de mieux comprendre les attentes et comportements de vos publics, afin de leur proposer un parcours de navigation simple et ergonomique.


Troisième partie : le design thinking, clé de la co-création chez Mapado

Chez Mapado (plateforme de billetterie en ligne et guichet 100% cloud) le design thinking est au coeur de nos méthodes de travail : co-conception et  partage de connaissances

Les interfaces de ventes –  à la fois pour les équipes de billetterie et pour les publics – sont garantes de l’efficacité de la plateforme et l’essence même de sa performance.

La formalisation de cette démarche collaborative et innovante repose sur un processus d’échanges et d’interactions entre les utilisateurs (équipes billetterie au sein des structures) et nos équipes, répondant ainsi à trois enjeux :

  • Co-création : agrégation des retours de nos partenaires afin de mutualiser les besoins pour proposer des interfaces pertinentes et adaptées.
  • Satisfaction : la billetterie est au coeur du fonctionnement de chaque institution culturelle. Utilisée au quotidien, la prise en main de l’outil doit être simple, agréable et générer de la satisfaction auprès de ses utilisateurs.  

Pour les structures culturelles, cette démarche permet de dépasser une forme de réticence du numérique qui semble encore partagée par quelques professionnels du secteur. En impliquant les équipes aux réflexions et en intégrant pleinement leurs modes opératoires dans nos stratégies de développement, la crainte du changement s’estompe, un climat de confiance s’instaure créant ainsi une émulation positive.

De la même manière, le design thinking permet de recentrer l’attention sur les publics en leur proposant une offre ou des services innovants et adaptés à leurs usages.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial