Pour rappel, le dispositif SIBIL est une nouvelle obligation déclarative, à des fins statistiques, découlant de l’article 48 de la loi « Liberté de création, architecture et patrimoine » du 7 juillet 2016. L’ensemble des structures détentrices d’une licence de spectacle vivant doivent ainsi déclarer chaque trimestre l’ensemble de leur données de billetterie, représentation par représentation (identification de la représentation, lieu de représentation, nombre de place vendues et exonérées, recettes, …).

Depuis quelques mois, et après la mise en oeuvre dans la douleur de la première phase de déclaration avec certaines structures (organismes subventionnés), les équipes de la DGCA au Ministère de la Culture rencontrent les acteurs de la billetterie pour évaluer des modalités d’assouplissement du dispositif SIBIL … et Mapado participe activement à ces échanges pour défendre une mise en place plus simple et réaliste du dispositif.

Suite à ces réunions, des aménagements ont été accordés. Ainsi la seconde vague de déploiement du projet, qui concerne les théâtres privés adhérents de l’ASTP et les entrepreneurs de spectacles adhérents du CNV, est reportée de 6 mois pour mieux caler les dispositifs de remontée des données de billetterie. Elle sera donc mise en œuvre le 1er juillet 2019 au lieu du 1er janvier 2019 comme prévu initialement. La vague suivante (concernant toutes les autres structures détentrices d’une licence de spectacle vivant) prévue au 1er avril 2019 est également décalée à une date ultérieure (mais pas encore confirmée).

D’autres assouplissements ont également été acceptés comme l’obligation levée de renseigner certains champs, la possibilité de remonter des recettes en TTC plutôt qu’en HT, la possibilité de transmettre la programmation des spectacles en amont pour accélérer la déclaration en aval, l’abandon de l’exploitation des tarifs jeunes et scolaires, …

Côté Mapado, dans les prochains mois, nous allons pouvoir mettre en place un dispositif de remontée automatique depuis l’Espace Pro pour les utilisateurs de nos solutions de billetterie qui le souhaiteront. Nous proposerons ainsi dans les prochaines semaines à quelques uns d’entre vous de participer aux premiers tests de cet outil automatisé.